La production de cacao résumée

D’où vient le cacao ?

Le cacao est l’ingrédient le plus important pour notre chocolat.

Il provient des graines (fèves de cacao) des fruits du cacao (cosses de cacao), qui poussent dans les cacaoyers. La production de cacao commence dans les régions tropicales autour de l’Équateur où le climat chaud et humide correspond bien aux cacaoyers. 70 % des fèves de cacao produites dans le monde proviennent des pays d’Afrique de l’Ouest : Côte d’Ivoire, Ghana, Nigéria et Cameroun. La Côte d’Ivoire et le Ghana sont de loin les plus gros producteurs de cacao : à eux deux, ils produisent plus de la moitié du cacao dans le monde. Puis viennent d’autres pays producteurs de cacao tel que l’Indonésie, le Nigéria, le Cameroun, le Brésil et l’Équateur.

À l’échelle mondiale, 90 % du cacao est produit par des entreprises agricoles familiales de 1 à 5 ha ou moins, tandis que 5 % seulement provient de grandes plantations de 40 ha ou plus. La production de cacao offre un moyen de subsistance à entre 40 et 50 millions de producteurs, de travailleurs ruraux et leurs familles dans le Grand Sud. Dans certains pays d’Afrique de l’Ouest tels que la Côte d’Ivoire et le Ghana, le cacao est la première source de revenus de près de 90 % des agriculteurs.

De l’arbre au conditionnement

Faire pousser du cacao est un travail manuel qui nécessite beaucoup de main-d’œuvre et une attention particulière et soutenue pour l’entretien et la récolte des fèves. Les cacaoyers fleurissent et portent des fruits tout au long de l’année. Ils produisent de grandes cosses de cacao qui nécessitent d’être séparées de l’arbre avec des machettes ou des bâtons. Chaque cosse de cacao contient environ 20 à 30 graines qui sont entourées d’une pulpe blanche et douce : ce sont les fèves de cacao. Il faut la récolte de toute une année d’un cacaoyer pour produire ½ kg de cacao. Et parce que les cosses ne mûrissent pas toutes en même temps, les arbres doivent être surveillés continuellement. Le cacao est aussi une récolte très délicate, qui est facilement affectée par les changements météorologiques et sensibles aux maladies et aux nuisibles. Une fois les cosses mûres récoltées, il faut les ouvrir à la machette et en extraire les graines de cacao. Les graines de cacao doivent alors être fermentées, séchées, nettoyées et emballées. Une fois que les graines sont empaquetées, les fermiers sont prêts à vendre le produit aux intermédiaires.

Du sac au beurre de cacao

Les intermédiaires achètent les sacs de graines non transformées et les vendent à des exportateurs. Lorsque les graines ont atteint les entreprises de broyage du Grand Nord, le cacao doit encore être transformé. Les graines sont écrasées, les coques éliminées, puis les graines sont torréfiées et enfin moulues. Le résultat, la liqueur de cacao, est utilisé par les usines de chocolat ou est encore transformé en beurre de cacao et en poudre de cacao.